Un Bao chez SAaM…

Dès que j’entends parler d’un restaurant qui propose des « Bao » c’est plus fort que moi, il faut que je m’y rende ! Aujourd’hui, direction le 59 bis rue de Lancry dans le 10ème arrondissement de Paris, pour goûter les plats de SAaM…

IMG_0934

Nous arrivons devant cet adorable petit restaurant, affamés et inquiets par la foule nous précédant… Il fait beau, nous décidons donc de prendre à emporter et de savourer nos bao sur les quais de la Seine, à deux pas du restaurant. SAaM propose des « Gua Bao », à la différence des bao burgers que je vous ai présenté chez Siseng, Little Baobei et Hanoi Cà Phê, les gua bao ressemblent plus à des sandwichs. Ici, ils sont cuisinés aux saveurs coréennes. Étant donné que nous ne déjeunons pas dans l’enseigne, je ne vais pas m’attarder sur la décoration mais je vous laisse découvrir en image.

IMG_0935

Notre commande est rapidement prise, et pour moi ce sera un menu avec deux bao, et des frites maison. Le premier bao est le dak: poulet frit, marinade BBQ coréen, sauce sésame mayo, pomme et chou kale. Et le second le yang contient: gigot d’agneau cuisson 8h, aïoli, feuilles de moutarde fermentées, oignon soja pickles, pesto de coriandre. Pour les frites, il s’agit d’un mélange de frites de pommes de terre et de frites de patates douces, une assez bonne surprise !

IMG_0937

Je commence par le dak et là, mauvaise surprise pour moi, il y a de l’aneth dans ce gua bao, et j’ai une légère aversion pour cette herbe… Je la retire et commence la dégustation. Je suis plutôt satisfaite par ce mariage de saveurs. Le poulet pané n’est pas trop sec, bon, et la sauce me plait bien. Le pain bao est comme je l’aime, moelleux, il apporte le petit côté sucré/salé que l’on adore. Je ne m’attarderai par sur ce bao car ensuite il y a le yang et là je suis juste conquise ! Cet agneau est fabuleux, c’est une explosion de saveurs, les textures, les sensations, c’est tendre et croustillant, un peu d’acidité, un peu de piquant, de l’onctuosité dans la sauce… bref, un sans faute pour le Yang ! De manière générale, je ne suis pas tendre avec les frites, il est rare qu’elles me séduisent… Pourtant ici, l’assaisonnement est top, les quelques frites de patate douce, viennent comme la cerise sur la barquette de frites. « To drink », nous avons choisis la boisson maison, à base de pamplemousse, orange et menthe. Un breuvage rafraichissant, pas trop sucré, sans amertume, très agréable à boire. (Et pourtant je précise que le pamplemousse n’est pas du tout ma passion…)

IMG_0939

Pour le dessert, malheureusement la crème brulée au thé matcha ne peut pas se prendre à emporter (il faudra revenir !), nous choisissons donc les cakes, banane/crème anglaise, et yuzu/caramel beurre salé. (Le yuzu est un agrume japonais omniprésent depuis quelques temps.) Il est toujours agréable de terminer sur une note sucrée, les cakes sont très moelleux, et se laissent facilement déguster. Petit préférence pour le cake yuzu et son caramel légèrement addictif…

IMG_0938

Côté prix, nous sommes à 16€ pour la formule deux bao et frites, 4€ pour la boisson maison et 4€ pour la part de cake en dessert. Un prix raisonnable au vue de la qualité et de la quantité, je ne suis pas une grosse mangeuse certes mais il me semble peu probable que ce menu ne vous rassasie pas… L’équipe est charmante et efficace, le bao est mis en valeur avec des recettes savoureuses et originales, bref, je suis très agréablement surprise par SAaM. Amis « Bao Addicts », foncez !

Publicités

Une réflexion sur “Un Bao chez SAaM…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s