NO GLUTEN

Il y a quelques années, une guerre était déclarée, une guerre contre un ennemi invisible et pourtant omniprésent… Le gluten!

Le gluten est une protéine combinée avec de l’amidon que l’on retrouve dans de nombreuses variétés de céréales et notamment le blé. On en consomme depuis la nuit des temps et pourtant aujourd’hui il est devenu l’ennemi public numéro un. La céréale à abattre. Pour beaucoup, la transformation génétique que le blé subit aujourd’hui est à l’origine de son actuelle toxicité. Responsable d’une maladie grave appelée maladie Coeliaque, ces malades n’ont d’autre choix que d’éliminer définitivement la moindre trace de gluten de leur alimentation. Mais lorsque l’on n’est pas intolérant, pourquoi s’en priver? J’ai donc décidé de tester cette cuisine nouvelle pour moi, direction Noglu, métro GrandsBoulevards. photo 5

 

Une devanture sobre en noir et blanc, et une carte qui je dois l’avouer, me met l’eau à la bouche… Pour nous accueillir, une petite gougère au fromage, encore tiède, qui nous met en appétit. Le restaurant affiche complet, nous avons oublié de réserver, tant pis, nous choisissons une table en extérieur. Une terrasse au mois de janvier, pourquoi pas… Heureusement des plaids sont à notre disposition sur le dos de nos chaises. Pour le plat, j’opte pour le Dos de cabillaud et son risotto au thym et brocolis. Le cabillaud affiche une cuisson parfaite, il fond sous la langue et s’effrite d’une légère pression de fourchette. Dans le risotto, on retrouve des petits pois, et des radis. Soyons honnête, ce n’est pas le risotto le plus délicieux que j’ai eu l’occasion de goûter mais pour un plat sans lactose, il tient largement la route avec un assaisonnement très juste.

photo 4.JPG

J’étais très septique à l’arrivée du pain. En bonne française, je ne conçois pas un pain sans blé. Chez Noglu il est composé de farines de pois chiche, riz, sarrasin (que l’on reconnait facilement avec son petit goût acide) Côté texture, on est proche de l’éponge mais forcé de constater que c’est une très bonne éponge! Je n’en mangerai pas deux morceaux mais c’est largement meilleur que ce à quoi je m’attendais. Pour accompagner mon plat, une bière « gluten free » au Quinoa… Je me sens soudainement en pleine mutation « Bobo »! photo 2

Et le pire dans cette histoire, c’est que cette bière n’est pas mauvais du tout. Disons qu’elle est aussi bonne qu’une bière lambda. Ce n’est pas un grand cru mais tous les ingrédients à un près sont là, ce qui n’altère pas vraiment le goût. Et on retrouve ce petit côté frais (que l’on aurait préféré savourer ailleurs que sur une terrasse à 6°…) et désaltérant.  Passons au dessert, je choisis le macaron au chocolat et son coulis de fruit de la passion. Et là… Je retire tout ce que j’ai pu dire, ce macaron est divin! Bien chocolaté, pas trop sucré avec une texture gourmande au possible qui colle légèrement aux dents… Et le mariage avec le fruit de la passion est très heureux! Je valide à 100%, Pierre Hermé, Ladurée, ont de la concurrence dans le sans gluten!

photo 1

N’étant pas atteinte de la maladie coeliaque, ni même intolérante, je n’arrêterai pas le gluten. Mais je retournerai avec plaisir (et un peu de curiosité) goûter les autres plats de Noglu. Et également les magnifiques gâteaux de petite boutique « Take Away » faisant face au restaurant. Je range mes aprioris, et je règle l’addition, 37€, un prix raisonnable selon moi au vue de la qualité des produits. Sans Gluten et savoureux c’est possible et c’est au 16 passage des panoramas.

Publicités

9 réflexions sur “NO GLUTEN

  1. patrice kes 4 février 2016 / 15 h 22 min

    Quand j’étais petit (au moyen-âge), ma mère achetait des biscottes enrichies en gluten ! J’aurais dû lui faire un procès, à ma ptite maman.

    Aimé par 1 personne

  2. santeleman 7 février 2016 / 9 h 56 min

    Le soucis avec les blés modernes c’est qu’ils ont été sélectionnés pour leur teneur plus élevée en gluten, environ le double (pour des raisons d’industrialisation de la production notamment), ils sont donc moins digestes.
    Cela dit le gluten à mon sens il vaut mieux s’en passer 🙂

    Aimé par 2 people

  3. leblogdazaelia 17 février 2016 / 10 h 54 min

    Sympa le concept! ça a l’air bon en plus ! 🙂

    J'aime

  4. anaverbaniablog 28 février 2016 / 18 h 35 min

    Je mange végétarien et sans lait alors le « no glu » ce ne sera pas pour moi, sinon bonjour la prise de tête.^^ En fait j’adore le pain, mais je serais curisue de goûter celui dont tu parles, d’autant que ce sont de bonnes farines, riches en proteines notamment. 🙂

    Aimé par 1 personne

  5. Miss MLL 1 mars 2016 / 12 h 01 min

    C’est très bon le sans gluten mais uniquement hors fabrication industrielle selon moi

    Aimé par 2 people

  6. Eve 26 mai 2016 / 9 h 48 min

    Le souci, c’est qu’on ne mange pas du gluten depuis la nuit des temps et qu’en vérité, les céréales ont été introduites assez tardivement par nos ancêtres dans leur alimentation, avec les débuts de l’agriculture. Avant, c’était une alimentation de chasseur-cueilleur. Et les chercheurs se sont rendus compte que dès l’introduction des céréales dans l’alimentation, les problèmes de caries ont commencé. Entre autres.
    Donc ce n’est pas qu’un effet de mode… Aujourd’hui les blés modernes sont sélectionnés pour leur teneur en gluten et les pains à la farine blanche, encore enrichis de gluten pour favoriser leur levée. Donc ne pas en consommer si on ne le tolère pas (nos intestins sont alors fragiliés par cette sorte de « gomme » qui se forme dans le ventre), est tout à fait pertinent !

    Aimé par 2 people

  7. Joëlle 28 juillet 2016 / 12 h 05 min

    Ceux qui peuvent ingérer du gluten sans avoir de problèmes ont bien de la chance! La cuisine sans gluten et sans produits laitiers n’est pas infaisable (la preuve, cela fait trois ans et demi que je m’y suis mise) mais très déroutante au début, et c’est là qu’on s’aperçoit très vite à quel point ces deux éléments sont partout dans notre alimentation occidentale, il n’y a qu’à regarder les recettes proposées dans n’importe quelle revue!

    J'aime

    • mathildedithyrambiques 28 juillet 2016 / 14 h 56 min

      Oui tu as tout à fait raison ! Heureusement que les farines, laitages alternatifs prennent de plus en plus de places sur les étalages 🙂

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s