Chauffe Marcel!

En me promenant sur le quai de Jemmapes sous la pluie (et oui à Paris même au moins d’Août, le ciel est quelque peu lunatique…) un petit restaurant du nom de « Marcel » a attiré mon attention. En façade, tout laisse penser qu’on l’on se trouve devant un petit bistrot branché comme il en existe tant, mais la vérité est tout autre. De Mumbai au Canal Saint Martin il n’y a finalement qu’un pas. En effet, « Marcel » qualifié par certain « d’indien bobo du Canal Saint Martin », nous propose une cuisine surprenante avec des plats traditionnels de la cuisine indienne et d’autres astucieusement francisés. La décoration également n’a rien à voir avec les restaurants indiens traditionnels auxquels nous sommes habitués. Seul de grands tableaux indiens qui trônent sur les murs, nous rappellent que nous allons manger des naans! Un style « Industriel », bien exécuté, et de très bon goût. Place aux naans!

Pour moi ce sera des Gambas au lait de coco, concassé de noix de cajou, et épices indiennes avec du riz au safran. Je décapite un peu difficilement mes gambas et là,  mes papilles sont agréablement surprises. Une cuisson réussie, et une explosion de saveurs, en fermant les yeux je vois des éléphants et des maharadjahs devant le Taj Mahal… Puissantes ces épices indiennes… Pour accompagner mon délicieux plat indien, je ne peux résister à l’appel du non-traditionnel cheese-naan. (créé astucieusement en France pour nos petits palais de mangeurs de fromages.) Mais au lieu de la sempiternelle « Vache Qui Rit » je choisis un naan au Saint Marcellin que je trépigne d’impatience de goûter. Verdict: le résultat n’est pas mal du tout, la fusion entre l’Inde et l’Isère est une réussite. Marcel, à quand le naan au Maroille ?

La carte des desserts arrive et elle est aussi riche qu’alléchante. Pour moi ce sera un naan (et oui encore) aux pistaches et au chocolat blanc. J’ose imaginer que la version sucrée sera plus petite que la version fromagère. Mais non un énorme naan vert arrive. C’est pour moi le gros point positif du repas. Originalité, gourmandise, et saveur sont réunis dans ce dessert. Pour mon accompagnatrice ce sera un fondant à la confiture de lait, absolument délicieux et finalement pas aussi lourd qu’on ne pourrait le craindre…

Pour conclure, malgré un prénom pas très exotique, Marcel est le roi du naan qui manie les épices avec dextérité pour vous faire voyager le temps d’un repas au cœur de l’Inde. Pour voyager pas cher, rendez-vous au 90 Quai de Jemmappes, 75010 Paris.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s